Comment prêter de l’argent à une entreprise ?

L’entreprise est un organisme qui a pour but principal, la production d’un bien ou d’un service afin de le vendre sur un marché et d’en tirer un profit financier. On peut trouver principalement deux types de sociétés, une société morale qui se distingue par une totale indépendance des associés qui la constituent, en contrepartie, les entreprises individuelles se distinguent par une interdépendance entre les différents associés. Pour maintenir son activité, une entreprise a besoin de financement afin de maintenir son positionnement sur le marché et de diversifier ses investissements. Cependant, elle peut rencontrer des problèmes de trésorerie et nécessiter un financement pour pérenniser son activité.

Comment fait l’entreprise pour financer ses investissements ?

Quand une entreprise fonctionne normalement, les bénéfices financiers qu’elle tire de son activité peuvent servir à financer des investissements supplémentaires. Ces investissements vont, eux aussi, servir de source de financement des investissements futurs.

Les entreprises ont principalement deux types de financement de leurs investissements, les fonds internes et les fonds externes. Les fonds internes, aussi appelés fonds propres représentent la source de financement la plus importante du financement de l’entreprise, car elle contient le capital social de l’entreprise, les subventions et les comptes courants des associés créateurs de l’entreprise.

En ce qui concerne les fonds externes, c’est généralement le dernier recours des entreprises quand elles rencontrent un problème de trésorerie. Ce type de fond peut être alimenté par les prêts bancaires, les crédits fournisseurs, le découvert autorisé ou la location à option d’achat. Les prêts dans les deux fonds partagent la caractéristique de l’obligation de remboursement.

Comment prêter de l’argent à une entreprise ?

Sans avoir recours à un prêt externe, l’entreprise peut être financée par ses dirigeants ou ses associés. Seulement, ce type de prêt est soumis à une réglementation spéciale, voici comment faire pour prêter de l’argent à une entreprise.

  • le respect des procédures de contrôle des conventions réglementées, ce terme désigne les prêts accordés par les associés à leur entreprise. Ces réglementations sont différentes pour chaque type de société ;
  • le respect des modalités de remboursement, car la convention réglementée est considérée comme étant une créance. Le remboursement prend en compte principalement trois éléments, la situation financière de la société, les modalités de remboursement décidées au préalable et les conditions prévues par l’assemblée générale des associés ;
  • le financement des entreprises a été facilité par la loi Pacte du 22 mai 2019 qui a annulé le plancher de financement qui était limité à 5% du capital social de la société. Un associé peut aider au financement des investissements de son entreprise par la somme qu’il veut.

Il est nécessaire de savoir que chaque prêt est soumis au risque de non-remboursement, d’autant plus que le taux d’intérêt sur le prêt va être subi par l’entreprise, celui-ci va être débité du montant investi.

Pourquoi les entreprises ont recours à un prêt interne ?

C’est vrai que les gérants de l’entreprise peuvent décider d’octroyer des prêts externes, comme les prêts bancaires par exemple pour financer leur activité. Seulement, cette solution n’est pas avantageuse, car l’entreprise a besoin de régler rapidement son problème de trésorerie et le recours à un prêt bancaire, nécessite une négociation sur les modalités de prêt et de remboursement de la créance.

Les conventions règlementées représentent une solution plus rapide et facilement applicable afin de surmonter les contraintes financières, seulement, elles doivent être déclarées au commissaire aux comptes pour qu’elles soient entièrement légales. Cette procédure permet aux entreprises de continuer à exercer leur activité en facilitant leur financement et la mise en œuvre de leurs projets, de protéger les salariés, mais aussi de lutter contre le chômage en préservant la vie de l’entreprise.